Share this post with Digg

Typical Turkish reaction. Citing the faults of European countries to justify our faults…
Turkeys Prime Minister Erdogan addresses ...

Turkey’s Prime Minister Recep Tayyip Erdogan addresses the Parliamentary Assembly of the Council of Europe in Strasbourg, April 13, 2011. REUTERS/Vincent Kessler

Erdogan rejects criticism of clampdown on Turkish media

Turkey-EU: a strong team

by JOOST LAGENDIJK
Should Turkey, the European Union and the United States cooperate in their efforts to help the countries of North Africa and the Middle East become more democratic and more prosperous?

Turkish-Israeli relations seem to become more strained due to Wikileaks
Times.am
disclosed by scandalous Wikileaks. According to one of the disclosures, Nimrod Barkan, head of the politic researches of the Ministry of Foreign Affairs of Israel, told the French diplomats during the meeting Turkey assisted Iranian nuclear project

Does money really drive Turkey’s stance toward Arab revolts?

by HDN
Our research demonstrates that the primary motive behind the AKP?s stance towards the Arab regimes is not money.

 

La Turquie, médiatrice pragmatique

by acturca

La Croix (France), 8 avril 2011

Agnès Rotivel

La diplomatie turque est en action en Libye et en Syrie pour trouver des solutions aux révoltes qui agitent ces deux pays. Elle y a d?importants intérêts dans chacun d?eux.

La Turquie espère que les révoltes arabes accéléreront sa candidature à l?UE

by acturca

Le Monde (France), lundi, 14 février 2011, p. 7

Jean-Pierre Stroobants

Les Vingt-Sept, divisés, voudraient amener Ankara à accepter un « partenariat privilégié »

C?est l?espoir secret de la diplomatie turque à Bruxelles : « Les crises tunisienne et égyptienne vont peut-être amener les Européens à ouvrir les yeux et à considérer le rôle de stabilisateur que nous pouvons jouer dans cette partie du monde », résume un lobbyiste de la cause turque. En filigrane, il y a, bien sûr, chez ce partisan d?une entrée d?Ankara dans l?Union européenne (UE), l?espoir d?une accélération des négociations d?adhésion.

La Turquie, un pont vers l?avenir ?

by acturca

La Voix du Nord (France), Samedi, 26 février 2011, p. 32

par Matthieu Verrier

Exercice de câlinothérapie : le président français vexe la Turquie en lui consacrant une étape de six heures, dans le cadre de la présidence du G20, et non une visite officielle de chef d?État. Comment rassurer Ankara ? 1. Souligner l?importance du geste : depuis dix-neuf ans, aucun président français ne s?était rendu en Turquie. 2. Flatter l?hôte, en rappelant qu?après s?être rendu chez les géants américain et chinois, il était naturel de rencontrer les non moins importants Turcs. 3. Promettre une visite officielle prochaine à Istanbul. Nicolas Sarkozy s?est plié à l?exercice hier à Ankara, lors d?une conférence de presse avec son homologue Abdullah Gül. Et de rappeler que la Turquie est « un pont entre les deux mondes ».

 

La Turquie est la preuve qu?Islam et démocratie peuvent coexister, selon Ankara

by acturca

EurActiv.fr, 7 avril 2011

Loup Besmond de Senneville

A Paris, le ministre des Affaires européennes turc, Egemen Bagis, a tenté de répondre à toutes les objections brandies par ceux qui s?;opposent à l?;entrée de son pays dans l?UE.

Ankara n?est pas un leader régional

by acturca

Courrier international, no. 1066, jeudi, 7 avril 2011, p. 19               Türkçe

Milliyet, Semih Idiz, Istanbul

La politique ambitieuse que voulait mener le ministre des Affaires étrangères Ahmet Davutoglu vis-à-vis du Moyen-Orient et de l?Afrique semble désormais caduque. Bien que le gouvernement prétende être « favorable à des changements au niveau régional », il n?est pas certain que cela concerne l?actuel processus qui secoue le monde arabe. En effet, la politique de la Turquie reposait sur un type de coopération fondé sur le maintien du statu quo ou, au mieux, sur l?idée que ceux qui détiennent le pouvoir vont petit à petit évoluer et amorcer le changement.

« La Turquie demande le respect des valeurs européennes »

by acturca

La Croix, no. 38880, jeudi, 27 janvier 2011, p. 18

Recueilli par François d?Alançon

Entretien. Ahmet Davutoglu,ministre des affaires étrangères de la Turquie. Pour Ahmet Davutoglu, ministre des affaires étrangères de la Turquie, l?adhésion à l?Union européenne reste un objectif stratégique de la politique étrangère turque.

Les embarras du modèle turc

by acturca

Le Figaro (France), no. 20701, mardi, 22 février 2011, p. 14

Dorothée Schmid

Responsable du programme « Turquie contemporaine » de l?Ifri *, l?auteur pointe les limites de ce pays érigé en modèle pour la transition politique des pays arabes.Face aux révoltes arabes, le désarroi des diplomaties occidentales est flagrant : après les errements réformateurs de l?ère néoconservatrice, il est devenu impossible, à Paris comme à Washington, de donner des leçons de démocratie au Moyen-Orient. C?est pourquoi le « modèle turc » apparaît aujourd?hui comme une alternative pour y penser la transition politique.

 

En Turquie, le nom de Nicolas Sarkozy ne soulève même plus l?indignation

by acturca

Agence France Presse, Mercredi, 23 février 2011

Par Nicolas Cheviron, Istanbul

Nicolas Sarkozy. Un nom honni par les Turcs? Pas vraiment. Alors que le président français, opposant résolu à l?adhésion de la Turquie à l?UE, est attendu vendredi à Ankara, l?indifférence règne dans la jeunesse francophone turque, qui a le regard tourné vers d?autres horizons.

Concentric circles — a better model for Turkey?s EU aspirations? by Klaus Jurgens

Let me straightaway take the wind out of the sails of those opinion makers abroad who may all too happily misconstrue this article as a justification for a ?privileged partnership? instead of offering Ankara full European Union membership.

 

Tagged in: , ,

%d bloggers like this: